Protection de l’Environnement : Ambatovy recourt à la technologie de télédétection.

teledetection L’atelier de validation de l’analyse des images satellitaires des trois zones de compensation d’Ambatovy.

Déterminer le taux de déforestation à partir des images satellitaires et mesurer ainsi l’efficacité de ses activités de conservation. Pour y arriver, Ambatovy a recours à la technologie de la télédétection. Un atelier de validation de l’analyse des images satellitaires des trois zones de compensation d’Ambatovy incluses dans la région Alaotra Mangoro (Zones de conservation autour de la Mine, Torotorofotsy, et le Corridor Forestier Analamay Mantadia ou CFAM) prises en 2014 comparées à celles de 2011, s’est tenu à Ankorondrano, le 16 juin 2017. En effet, cette action entre dans le cadre de la protection de l’environnement à Ambatovy, autour de son site minier à Moramanga. Les résultats des analyses validés avec ses partenaires (Direction de Conservation de la Biodiversité- Système des Aires Protégées, DREF Aloatra Mangoro, Asity Madagascar, Conservation International, Institut et Observatoire de Géophysique d’Antananarivo, ONE, REDD+), ont démontré que le taux de déforestation annuel est de 0,20% pour les zones de conservation qui est deux fois plus bas que celui des aires protégées aux alentours. Tandis que ceux du CFAM et de Torotorofotsy sont respectivement de 0,49% et de 0,63%. Ces résultats permettront à Ambatovy de calculer les gains obtenus dans les sites de compensation et prendre des mesures correctives à mener ultérieurement dans la lutte contre la déforestation causée par des pressions anthropiques. A noter que les images sont prises tous les trois ans et celles de 2017 seront étudiées en comparaison avec celles de 2014. Les mêmes activités seront aussi réalisées en 2018 pour le quatrième site de compensation d’Ankerana dans la région Atsinanana.