MEDIA

Des orchidées, emblématiques de Madagascar, prises en charge par Ambatovy



Oeceoclades pulchra

25% des espèces d’orchidées, plus précisément 252 sur les 1 000 espèces recensées à Madagascar se retrouvent dans la zone où est implantée la Mine d’Ambatovy. Compte tenu de cette richesse en biodiversité de la région, Ambatovy a mis en œuvre un programme de gestion de la biodiversité comprenant un plan de gestion spécifique pour la flore qui s’occupe, entre autres, des orchidées. Deux parcs, Vodibasy et Ankenjana, situés dans la zone de conservation d’Ambatovy, ont été mis en place pour accueillir les individus d’orchidées sauvegardés avant les travaux de défrichement éffectués pour les besoins de l’exploitation minière. 4 566 individus se trouvent actuellement dans le parc Ankenjana, tandis que celui de Vodibasy abrite 2 023 individus. Les orchidées y font l’objet de suivi écologique quotidien. Un site d’acclimatation, composé de deux ombrières, a été également mis en place en 2010 pour accueillir les orchidées durant un an avant leur transfert dans les parcs.

Ce programme de conservation contribue aussi à la recherche scientifique sur les orchidées à Madagascar. En effet, les orchidées sont photographiées, des échantillons de fleurs et de feuilles sont prélevés et envoyés dans des laboratoires basés à Madagascar et à l’étranger pour l’identification. En 2015, quatre nouvelles espèces ont été identifiées par les scientifiques à Ambatovy.

Clickez pour acceder Ă  la gallerie