MEDIA

Inauguration du Centre d’Interprétation du Patrimoine, Toamasina

Le Centre d’Interprétation du Patrimoine (CIP) a été inauguré ce 24 septembre 2014, à Toamasina, par la Ministre de l’Artisanat, de la Culture et du Patrimoine, Randrianarisoa Vaonalaroy, en présence du Vice-Président d’Ambatovy en charge du développement durable, Louis Roland-Gosselin. Grâce à la contribution d’Ambatovy, ce centre a été mis en place pour conserver et présenter au public les artefacts archéologiques trouvés dans les zones d’intervention d’Ambatovy entre Moramanga et Toamasina qui sont témoins de l’histoire particulière des populations de ces régions. Il assure ainsi la sauvegarde et la mise en valeur de ces objets de collection. La signature d’un document de restitution de ces objets s’est également déroulée durant la cérémonie d’inauguration et un certificat de reconnaissance a été offert à Ambatovy par la Ministre de l’Artisanat, de la Culture et du Patrimoine.

Pour rappel, dans le cadre de son engagement pour la préservation du patrimoine culturel, Ambatovy a mis en oeuvre un programme d’archéologie préventive qui consiste à respecter tous les sites d’héritage culturel, les artefacts ou vestiges archéologiques relevés dans les districts de Moramanga, Brickaville et Toamasina conformément aux us et coutumes locaux, aux procédures scientifiques, et aux Normes de Performance de la Société Financière Internationale (SFI) avant d’entreprendre tous travaux de construction. Ces travaux archéologiques ont permis de découvrir près de 5 000 objets et 260 sites archéologiques d’importance dans ces régions, une contribution importante à l’histoire culturelle de la région orientale de Madagascar.

Ambatovy a collaboré avec l’Université de Toamasina et son Centre d’Etudes et de Recherches Ethnologiques et Linguistiques (CEREL), l’Université d’Antananarivo à travers le Centre d’Art et d’Archéologie (CAA), et l’Institut de Civilisation/Musée d’Art et d’Archéologie (ICMAA) pour le traitement, l’étude et la conservation de tous les mobiliers archéologiques découverts. Un ouvrage archéologique présentant la synthèse de tous les travaux archéologiques conduits par Ambatovy a été déjà produit auparavant par le Pr Jean Aimé Rakotoarisoa dans le but de préserver ces valeureux héritages culturels pour les générations présentes et futures.

Le Centre d’Interprétation du Patrimoine offrira une exposition permanente au public et servira d’espace de recherches, d’information et d’échanges aux chercheurs nationaux et étrangers et la population.